Séminaire AIHP Géode : Apports des disciplines archéologiques à la connaissance des sociétés passées des Antilles

Séminaire
Vendredi, 11 mars, 2016

Campus de Saint-Claude DPLSH salle VISIO (Guadeloupe) et UFR Lettres et Sciences Humaines Campus de Schoelcher AMPHI SELLAYE (Martinique)

14h - 17h

Résumé : 

Les trois intervenants exposeront les démarches scientifiques propres à trois disciplines spécialisées de l’archéologie - l’archéologie urbaine, l'archéologie funéraire et l'archéozoologie, et les données qu'elles ont récemment permis d'acquérir sur les sociétés passées qui ont occupé les Antilles aux périodes précolombienne et historique. Le dialogue entre ces approches et la démarche historienne sera notamment mis en avant.

La première communication ("Du terrain au laboratoire : recueillir, analyser et comprendre les données archéologiques. Approches méthodologiques et pluridisciplinaires, l'exemple de la fouille du site de l'Habitation Beausoleil à Saint-Claude (Guadeloupe)"Emmanuel Barthélémy-Moizan, Inrap) portera, dans un premier temps, sur les processus opératoire d’une intervention en archéologie préventive. Dans un second temps, la présentation des résultats issus de deux opérations archéologiques (habitation Beausoleil, route de Belfond (Saint-Claude, Guadeloupe) et Cour d’Appel, rue Schœlcher (Fort-de-France, Martinique) permettra de mettre en exergue les différents métiers de l'archéologie et de montrer l'apport des différentes disciplines mises en présence à la connaissance de ces sites.

La deuxième communication portera sur l’archéologie funéraire, c'est-à-dire la fouille et l’étude des sépultures. Après un aperçu très rapide du contexte géographique et chronologique, Thomas Romon, Inrap, présentera les techniques et les limites de cette discipline. Puis a travers des exemples de sépultures précolombiennes et d’époque coloniale récemment fouillées sur le territoire de la Guadeloupe, ce que l’archéologie funéraire apporte a la connaissance des populations du passé : à l’échelle de l’individu, de la population, des gestes et des pratiques funéraires.

La dernière communication portera sur l’archéozoologie et plus particulièrement, une de ses branches, l'archéomalacologie, qui aborde la fouille et l’étude des restes de coquillages en contextes archéologiques. Comme précédemment, les techniques, méthodologies et limites de la discipline seront présentées. Puis les apports de cette approche à la connaissance des populations du passé  seront abordés au travers d'exemples de contextes précolombiens et, dans une moindre mesure historiques, fouillés en Guadeloupe et en Martinique dans le cadre d'interventions préventives et programmées.

 Un temps de discussion sera ménagé entre chaque intervention afin de favoriser les échanges avec les archéologues.

d l m m j v s
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31